Exploration et collecte d'images, d'instants, réalisés durant la période de confinement Covid19 . Un travail réalisé et pensé avec le paramètre de la contrainte. Contrainte de temps et d'espace, absences de liens, de regards découpés, absence de touchers, de sensations. Economie de matériel.

 

Sélection de photographies et dessins, texte du 17/03 au 11/05/2020 Colomiers.

Portraits réalisés d’après une capture écran en visiophonie.

Ce travail, présenté au Luxembourg Art Prize 2020 a reçu le certificat du mérite (cf PDF) de la part du jury et a été un point de départ à la série toujours en cours "It's good to be home".

Un rouleau comme un film. Extraits de vie, si familiers et si singuliers, l’histoire qui s’y lit pourrait être celle des autres. Dérouler ce film, ces souvenirs, ces instants. Et si ça n’avait jamais existé. Et si ces instants de vie prenaient sens par l’isolement et des temps incertains. Une bobine, comme du papier à musique, bien réglée et puis des choses irrégulières, l’inconnue, l’adaptation. Un fil en suspension, des instants choisis qui tiennent dans un rouleau. Où est le sens de cette bobine ? L’espace ? Le dedans qu’il a bien fallu accepter ? Un recueil du passé où le temps même a révolu les choses. Et si finalement, dans cette histoire, le plus important, n’était pas ce rouleau, ni ces photos mais les aspérités, le papier mal découpé, le scotch collé et recollé, les manques, les vides, les pleins. Et si ça n’avait jamais existé. (Confinement du 17/03/2020 au 11/05/2020, Colomiers, France)